Le déploiement Très Haut Débit sur le Pays de Saint-Malo

ZONE DE DEPLOIEMENT PRIVE : SAINT-MALO AGGLOMERATION


Dans le cadre du développement numérique de la France, l’Etat a lancé en 2011 un Appel à Manifestation d’Intérêt d’Investissement (AMII), permettant aux opérateurs de télécommunication d’annoncer les zones de déploiement en fibre optique sur lesquelles ils souhaiteraient investir.  En Bretagne, l'initiative privée concerne 10% du territoire et 40% de la population, soit 660 000 prises.

Sur Saint-Malo Agglomération, c’est l’opérateur Orange qui a répondu favorablement.

Ainsi, l'opérateur Orange s’est engagé en 2013, sur ses fonds propres et sous sa responsabilité, à couvrir en fibre optique l’intégralité du territoire de Saint-Malo Agglomération entre 2015 et 2020, soit près de 60 000 prises.

Il est nécessaire de préciser que la construction d’un réseau de fibre optique sur l’intégralité du territoire de Saint-Malo Agglomération, est un projet de grande envergure qui nécessite des moyens techniques, humains et financiers importants de la part d’Orange. C’est pourquoi, ces déploiements sont divisés en plusieurs lots, dont les travaux de réalisation seront engagés successivement jusqu'en 2020.

Vous avez la possibilité depuis le lien suivant de visualiser les premières zones de déploiement sur Saint-Malo Agglomération. Vous pouvez également tester l’éligibilité à la fibre optique de votre logement en précisant votre adresse postale.

http://reseaux.orange.fr/cartes-de-couverture/fibre

Lorsque le logement est identifié comme éligible à la fibre optique, l'usager peut contacter les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) proposant des abonnements fibre optique sur le territoire. L’installation de la fibre nécessite l’intervention d’un technicien du FAI choisi, à l’intérieur de dulogement.

ZONE DE DEPLOIEMENT PUBLIC "BTHD" : 4 COMMUNAUTES DE COMMUNES


Les 3 Communautés de communes du Pays de Saint-Malo sont en zone de déploiement public et sont donc concernées par le projet  « Bretagne Très Haut Débit ».

  • Communauté de communes de la côte d’Emeraude
  • Communauté de communes Bretagne Romantique
  • Communauté de communes Pays de Dol et de la Baie du Mont Saint-Michel

La Région Bretagne s’est fortement engagée dans l’aménagement numérique du territoire. En 2011, la conférence numérique a adopté le Schéma de Cohérence Régionale pour l’Aménagement Numérique (SCORAN), fixant l’ambition d’amener le Très Haut Débit (THD), à travers la fibre optique, à 100% des foyers bretons à l’horizon 2030.

Ce projet, d’un coût total estimé de 2 milliards d’euros pour l’ensemble de la région, est intitulé « Bretagne Très Haut Débit » (BTHD)

Chacun des quatre départements bretons a par la suite, adopté un Schéma Directeur Territorial d'Aménagement Numérique (SDTAN Ille et Vilaine, MàJ mai 2014), fixant les modalités de déploiement à l’échelle départementale.

Le SCORAN et les SDTAN ont permis la rédaction et l’approbation, en janvier 2012, de la feuille de route « BTHD ».

Le projet «BTHD» est piloté par la région en étroite collaboration avec l'Etat et les collectivités territoriales bretonnes. Cette intervention publique vient compléter l'intervention privée sur les zones AMII.

L'initiative publique, dont la maitrise d'ouvrage a été confiée au Syndicat mixte Mégalis, converne 90% du territoire breton et 60% de la population, soit 940 000 prises.

 

Phase n°1 de « Bretagne Très Haut Débit » (2014-2018) :

La Phase n°1 est divisée en 4 axes :

  • Axe n°1 « Equilibre » : consiste à déployer la fibre optique sur les villes moyennes pour éviter un décrochage vis-à-vis des zones couvertes par les investissements privés. (85 000 prises)
  • Axe n°2 «  Cohésion » : consiste à déployer la fibre optique sur des zones rurales « à faible débit », dans une proportion équivalente (1 pour 1) à celle de l'axe équilibre. (85 000 prises)
  • Axe n°3 « Economie, Connaissance, Services » : consiste à déployer la fibre optique vers des sites publics ou des entreprises en fonction des besoins et en complément des autres axes. (En cours de préparation)
  • Axe n°4 « Montée vers le très haut débit » : améliore les débits dans des zones très mal desservies dans l'attente de la fibre optique. (174 opérations, soit 50 000 prises)

 

Le financement de la Phase n°1 :

« Bretagne Très Haut Débit » est un projet intégralement financé par les institutions publiques (Union Européenne, Etat, Région Bretagne, Départements et les Communautés de communes).

Voici la répartition de ces financements :

  • Fibre optique

En Bretagne, le cout d’installation d’une prise en fibre optique est en moyenne de 2 000€.

Cout d’investissement par prise fibre optique

 

Financement par prise fibre optique

2 000€   Europe : 400€
  Etat : 310€
  Région + département (garantie recette long terme) : 400€
  Région + département : 445€
  Communauté de communes : 445€

 

  • Opération de Montée en Débit (MED) 

En Bretagne, le coût d'investissement pour la construction d'une armoire de Montée en Débit (MED) est en moyenne de 192 000€.

Cout d’investissement par opération MED   Financement par opération MED

192 000€

 

Europe et Etat : 40%

 

Région + département : 25%

 

Communauté de communes : 35%