La Santé

LA SANTE sur le Pays de Saint-Malo 


La santé des populations constitue un enjeu primordial des politiques publiques, tant au niveau local, régional que national. Le pays de Saint-Malo s’est engagé dès 2004 dans ce dispositif. En janvier 2020, le territoire s'est engagé dans un CONTRAT LOCAL DE SANTE (CLS) afin d'affirmer la volonté des élus et professionnels des territoires concernés d'agir en faveur de la santé, pour et avec les habitants. Cette démarche s'est engagée concomitamment avec Dinan Agglomération. 

 

LE CONTRAT LOCAL DE SANTE DU PAYS DE SAINT-MALO

Le Contrat Local de Santé, c’est quoi ?

Le Contrat local de santé (CLS) a été introduit par la loi Hôpital Patient Santé Territoire de 2009 et réaffirmé par la loi de modernisation du système de santé de 2016. C’est un outil partenarial qui vise à répondre aux besoins de santé identifiés sur un territoire. La santé y est prise en compte de façon globale et décloisonnée, en associant de multiples partenaires du social, du médico-social, du sanitaire, de l’éducation, de l’habitat...  Il met en lien les démarches locales de santé avec les priorités du Projet Régional de Santé, et place la santé au cœur des politiques publiques à travers un programme d’action déployé sur 5 ans.

La méthodologie de travail

Cette démarche de contractualisation s’est inscrite dans un partenariat étroit entre Dinan Agglomération et le Pays de Saint-Malo. Il s’agit là d’une démarche menée de concert dans deux territoires appartenant au même Conseil Territorial de Santé (CTS Dinan Saint-Malo), espace de débats et de co-construction des politiques locales de santé.

Les grandes étapes de la construction des Contrats Locaux de Santé :

  • Réalisation sur chaque territoire d’un diagnostic santé partagé, alimenté par des entretiens, des recueils de données, des enquêtes, des réunions territoriales impliquant partenaires et élus, ainsi que des focus habitants
  • Réalisation sur chaque territoire de 4 réunions de travail thématiques pour définir des priorités d’actions
  • Rédaction des fiches action en lien avec les porteurs
  • Réalisation de 4 réunions communes Dinan Agglomération / Pays de Saint-Malo
  • Validation régulière de l’avancée des travaux dans les instances dédiées
  • Signature des contrats locaux de santé le 14 janvier 2020

Les éléments du diagnostic territorial

  • Un territoire dynamique et mobilisé sur les questions de santé avec des inégalités territoriales
  • Des habitants souffrant d’isolement, un taux important de familles monoparentales, des aidants à accompagner et soutenir
  • Une surmortalité liée à la consommation d’alcool
  • Des enjeux forts autour de la santé mentale
  • Un besoin de développer davantage d’actions de prévention et d’éducation à la santé visant à l’adoption de comportements favorables à la santé
  • Une offre de soins de premier recours inégalement répartie sur le territoire : des enjeux de mobilité et d’aller-vers
  • Des inégalités d’accès aux soins mises en avant par les professionnels pour certains publics vulnérables

La composition du Contrat 

  • Un plan de 24 actions
  • 14 signataires qui s’engagent à mettre en œuvre le contrat sur 5 ans
  • 12 Pilotes d’actions
  • De multiples partenaires impliqués
  • 1 volet socle et 4 axes de travail :
  • -> Promouvoir un environnement favorable à la santé
  • -> Contribuer au « vivre ensemble » et au renforcement des liens de proximité
  • -> Agir pour des comportements favorables à la santé
  • -> Renforcer l’accès aux soins sur le territoire, notamment pour les personnes vulnérables 

Exemples de réalisations du Contrat Local de Santé du Pays de Saint-Malo

  • Temps de sensibilisation aux élus aux enjeux de la santé : Plusieurs temps de formation/sensibilisation ont été mis en place spécifiquement pour les élus du territoire. Les thèmes abordés concernent les moyens de favoriser l'activité physique quotidienne de la population (en lien avec le Département d'I&V), la prévention du suicide, la prévention des violences conjugales.
  • Sensibilisation au risque Radon : Le radon est un gaz radioactif, incolore et inodore, d’origine le plus souvent naturelle. Il se forme par désintégration de l’uranium et du thorium naturellement contenus dans les roches ou le sol, notamment le granit. Il est la principale source d’exposition naturelle à la radioactivité, avec de fortes disparités géographiques. Compte tenu de la structure granitique le Pays de Saint Malo est particulièrement concerné par le risque radon.

    Le CLS a contribué à déployer une première campagne de mesure sur la Bretagne Romantique auprès de 200 foyers. Fort de son succès de 2021, la Communauté de communes Bretagne romantique (CCBR), organise une deuxième campagne de sensibilisation de mesure Radon sur la période 2022-2023. Ce projet va s’étendre aux autres communautés via le Service Rénovation énergétique des Communautés.

  • Dépistage des cancers : Pour la 3e édition, à l’occasion d’Octobre Rose, un mois de mobilisation contre le cancer du sein, le CLS contribue à renforcer le dépistage avec les partenaires. Depuis plusieurs années, la participation aux dépistages est en baisse. La Bretagne atteint un taux de dépistage de 51,8%. Le Pays de Saint-Malo présente le taux le plus faible d’Ille-et-Vilaine avec 46,1%. Fort de ce constat, un programme d’actions sur l’ensemble du territoire du Pays de Saint Malo  a été déployé avec notamment des consultations avec médecin et sage-femme sur les communes de Saint-malo et Combourg.
  • Lutte contre la précarité menstruelle : Le Pays de Saint-Malo s'engage depuis 2022 et met à disposition des protections jetables dans des lieux accueillant du public en situation de précarité (hébergements d'urgence, foyers de jeunes travailleurs, mission locale...). Il permet également l'organisation d'ateliers de présentation de protections réutilisables. Toutes les protections sont saines et écologiques puisque fabriquées en France et en coton bio.
  • Formation des acteurs intervenants auprès des enfants et jeunes enfants sur les sujets d'amélioration de la qualité de l'air intérieur : La qualité de l’air intérieur est primordiale puisque nous passons environ 80 % de notre temps dans des lieux fermés. Cette action a permis de faire évoluer les pratiques de près de 50 professionnel.les en faveur de l’amélioration de la qualité de l’air intérieur, dans des locaux accueillant des jeunes enfants.

Les 14 signataires

  • Pays de Saint Malo - ARS Bretagne - Région Bretagne - Ille et Vilaine - Sous-Préfecture - CARSAT - Inspection Académique - Assurance Maladie -  MSA - DDEC
  • Note - Les 4 EPCI du territoire : Bretagne Romantique - Pays de Dol/Baie du Mont Saint Michel - Cote d'Emeraude et Saint Malo Agglomération 

Documents à télécharger (en marge à gauche)

  • Le contrat 
  • Le programme d'actions 
  • Les annexes
  • Le diagnostic  

 

LE CONSEIL LOCAL EN SANTE MENTALE


Depuis 2020, les 4 Communautés du Pays de Saint Malo sont engagées autour d’un Contrat local de Santé avec 14 signataires, dont le volet santé mentale est porté par un Conseil local Santé Mentale - CLSM.

Ce Conseil qui existe depuis 2007, est reconnu localement par les partenaires et identifié au niveau régional et national comme une instance pertinente et opérationnelle. Il est co-piloté localement par les élus de la Commission santé et la psychiatrie publique.

Le CLSM participe à la coordination des acteurs locaux, développe le partenariats autour d’actions de sensibilisation et de prévention sur les enjeux de la santé mentale, organise des formations, assure une communication et anime des groupes de travail.

 

L'EQUIPE SANTE

Mise en oeuvre du CLS :

Animation du CLSM :

  • Chargé.e de mission en cours de recrutement

Médiation en santé :

  • Infirmière médiatrice en santé (CCAS de Saint-Malo) : Jennifer AUBOURG - jaubourg[@]saint-malo.fr - 02.99.81.63.47 
  • Infirmier.ère médiation santé en cours de recrutement (Ville de Dol-de-Bretagne)